Ethique
Présentation des cours d'éthique tout au long du parcours de Licence et de Master

Anthropologie

Le cours d’anthropologie vise à retracer dans les grandes lignes, le développement historique des conceptions de l’homme que la tradition chrétienne a élaborées, pour les confronter aux questions et enjeux anthropologiques contemporains.

Enseignant : Fabien Faul
Bibliographie : Albert ChapelleAnthropologie, Lessius, Bruxelles, 2007, Bernard Sesboüé, L’homme, merveille de Dieu. Essai d’anthropologie christologique, Salvator, Paris 2015. A. Wénin, L’homme biblique. Anthropologie et éthique dans le Premier Testament, Paris, Cerf, 2e éd. 2004.
Première année (L1) - Semestre 1

Éthique chrétienne

La grande partie de cet EC consiste à visiter les données de l’éthique biblique, vétéro et néotestamentaire dans la perspective d’établir des catégories d’interprétation des textes susceptibles d’éclairer une prise de décision contemporaine.

Enseignant : Fabien Faul
Bibliographie : Dictionnaire d’éthique et de théologie morale, Cerf, Paris, 2013 ; Alain Thomasset, Interpréter et agir. Jalons pour une éthique chrétienne, Cerf, Paris, 2011.
Première année (L1) - Semestre 2

Introduction à la réflexion éthique

Depuis quelques décennies l'éthique représente un questionnement omniprésent dans la société. Cet élément constitutif se propose de définir l'éthique dans la culture contemporaine et de définir les notions propres à ce type de problématique. L'objectif de cet EC est donc l'assimilation des critères qui permettent de reconnaître un questionnement éthique.

Enseignant : Fabien Faul
Bibliographie : Aristote, Éthique de Nicomaque, trad. fr. Jean Voilquin, GF-Flammarion, Paris 1965, Nicolas Journet (dir), La morale. Éthique et sciences humaines, Ed Sciences humaines, Paris 2012, Monique Canto-Sperber, (dir), Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale, PUF, Paris 2001.
Première année (L1) - Semestre 2

Théologie morale

À partir d’une vision d’ensemble des origines et des enjeux contemporains d’une réflexion éthique, d’une part, et une vision d’ensemble de l’héritage éthique de la tradition chrétienne, biblique et historique, d’autre part, cet EC s’emploie à définir les concepts d’une éthique théologique pertinente.

Enseignant : Fabien Faul
Bibliographie : Éric Gaziaux, Laurent Lemoine, Denis Müller, Dictionnaire encyclopédique d’éthique chrétienne, Cerf, Paris 2013. Alain Thomasset, Interpréter et agir. Jalons pour une éthique chrétienne, Cerf, Paris, 2011.
Deuxième année (L2) - Semestre 1

Société et religion

Quand on évoque les rapports entre religion et société, notamment en France, le vocable venant couramment à l'esprit est la laïcité. Pour se conformer à cette actualité, le cours propose de reprendre étape par étape l'histoire et l'évolution de ce principe dans la société française en le différenciant d'autres termes comme la déchristianisation, la sécularisation, l'anticléricalisme… Il s'agit surtout de s'intéresser aux tenants et aux aboutissants de la laïcité et de ses liens avec la religion et la société française.

Enseignant : Erick Cakpo
Bibliographie : Jean Baubérot, La Laïcité, quel héritage de 1789 à nos jours ?, Genève, Labor et Fides, 1990. Hubert Bost, Régis Debray et al., Genèse et enjeux de la laïcité, Genève, Labor et Fides, 1990. Jean-Paul Willaime, La Religion civile à la française, in Autre temps, p. 10-32, no 6, 1985.
Troisième année (L3) - Semestre 2

Le fait religieux

Le cours vise à présenter les connaissances actuelles des phénomènes religieux. Afin d’en saisir rapidement l’objet, on commencera par présenter quelques réflexions sur la place de la religion dans la société moderne. Ainsi, on se penchera de manière précise sur la sécularisation et les productions religieuses de la modernité. Ensuite, on abordera la question de l’évolution du religieux dans notre société actuelle pour enfin s’arrêter sur les nouveaux phénomènes religieux.

Enseignant : Erick Cakpo
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Troisième année (L3) - Semestre 2

Éthique sociale

Ce cours se propose de parcourir les contenus de cette réflexion éthique relativement méconnue de l’Église sur le vivre-ensemble, depuis Rerum Novarum (Léon XIII, 1891) jusqu’à Caritas in Veritate (Benoît XVI, 2009) en passant par Gaudium et Spes (Vatican II) et le Compendium de l’Enseignement Social de l’Église (2004). À travers ces documents, l’Église élabore progressivement des repères pour la vie sociale, en s’appuyant sur ses clés de lecture théologiques, des évolutions sociales, économiques, politiques et culturelles. On vise ici d’entrer dans une compréhension profonde de cette perspective spécifique.

Enseignant : Fabien Faul
Bibliographie : en cours d'élaboration.
Troisième année (L3) - Semestre 2

Bioéthique

En décryptant les enjeux des questions que pose l’exercice de la médecine, en particulier dans les domaines du début de la vie, de la procréation, de la fin de vie, des recherches thérapeutiques, en lien avec la législation actuelle, cet élément constitutif vise à énoncer et définir les concepts de fond de l’éthique biomédicale : dignité, souffrance, identité, souffrance, respect, hospitalité, santé, etc. (S. Klam)

Le cours aborde les questions liées à l’éthique en monde médical à partir des grands domaines concernés : les débuts de la vie (assistance médicale à la procréation, diagnostic prénatal, avortement) la fin de vie (soins palliatifs, euthanasie), les recherches en cours actuellement (thérapie génique, cellules-souches, clonage), les évolutions de l’exercice de la médecine (technicisation de la médecine, rapports médecin-patient), la législation en matière de bioéthique (lois de 1994 révisées en 2004 et à partir de 2009, rôle du Comité Consultatif National d’Éthique, de l’Agence de la biomédecine).

Au delà des enjeux pratiques, on montrera comment des types de raisonnements et sensibilités éthiques conditionnent chez les acteurs du débat, leur façon de traiter les questions. Une place particulière sera donnée dans cet horizon aux références théologiques. (F. Faul)

Enseignant : Fabien Faul
Biographie : en cours d'élaboration.
Troisième année (L3) - Semestre 2

 

Déterminations éthiques et politiques dans la société

Fondements et enjeux philosophiques et théologiques de la réflexion éthique contemporaine. (Fabien Faul, 18 h)

Cette partie du cours vise à situer l'éthique dans le champ culturel et social contemporain en la considérant comme l'un des domaines où les mutations en cours dans la culture occidentale et mondiale contemporaines trouve un lieu d'expression. Il s'agira d'énoncer en termes philosophiques un certain nombre de problématiques contemporaines et leurs incidences anthropologiques et aussi de poser des jalons de problématisations théologiques sur ces mêmes questions.

L’éthique animale en théologie (Anthony Feneuil, 18h)

Quelle est la pertinence théologique d’une réflexion sur l’éthique animale ? La cause animale doit-elle devenir un enjeu théologique? »

Enseignants : Fabien Faul - Anthony Feneuil
Bibliographies : Monique CANTO-SPERBER (dir) Dictionnaire d'éthique et de philosophie morale, PUF, Paris, 1997. Laurent LEMOINE, Eric GAZIAUX, Denis MULLER (dir), Dictionnaire d'éthique et de théologie morale, Cerf, Paris, 2013. Philippe Van PARIJS, Qu'est-ce qu'une société juste ?, Seuil, Paris 1991 Paul RICOEUR, Soi-même comme un autre, Seuil, Paris, 1990. Id. Le juste 1, Esprit-Seuil, Paris, 1995 ; Le juste 2, Esprit-Seuil, Paris 2001.

A. Linzey, Théologie animale, One Voice, 2010 ; David Clough, On Animals. Systematic Theology volume 1, London, Bloomsbury, 2012.

Première année de Master (M1) - Semestre 2

 

Monde et eschatologie

Eschatologie et espérance (Yves Meessen, 12h)

Que l’homme soit païen, juif ou chrétien détermine une manière spécifique d’être au monde. Non seulement la temporalité y est vécue différemment, mais aussi le rapport aux choses, la relation aux autres hommes et à Dieu. Quels sont les éléments fondamentaux de ces différentes façons d’être au monde ? Comment interfèrent-elles l’une sur l’autre dans la société ? La pensée de Franz Rosenzweig ouvre-t-elle des perspectives pour de nouvelles investigations ?

Enseignants : Yves Meessen - Anthony Feneuil
Bibliographie : E. Bloch, Le Principe espérance (Das Prinzip Hoffnung, Francfort, 1959), 3 vol., Paris, Gallimard, 1976, 1982, 1991. A. Gravil, Philosophie et finitude, Paris, Cerf, coll. La nuit surveillée, 2007. G. Greshake, « Eschatologie », Dictionnaire critique de théologie, Paris, Quadrige/PUF, 2002. R. Guardini, Les Fins dernières (Die letzten Dinge), trad. fr. F. Demerge, Paris, Cerf, 1951. M. Heidegger, Sein und Zeit (1927), Halle, Niemeyer, 1941; tr. fr. par R. Bœhm et A. de Waelhens, L’Être et le Temps, Paris, Gallimard, 1964. J.-Y. Lacoste, « Espérance », Dictionnaire critique de théologie, Paris, Quadrige/PUF, 2002. H. de Lubac, La Postérité spirituelle de Joachim de Flore, 2 vol., Paris-Namur, Lethielleux, 1979 et 1981. J. Moltmann, Théologie de l’espérance (Theologie der Hoffnung, Munich, 1964), trad. fr. F. et J.-P. Thévenaz, Paris, Cerf, 1970, 1983. J. Moltmann, La venue de Dieu. Eschatologie chrétienne, Paris, Cerf, Cogitatio fidei 220, 2000. Fr. Rosenzweig, Der Stern der Erlösung, Martinus Nijhoff, 1976, trad. fr. A. Derczanski et J.-L. Schlegel, L’étoile de la Rédemption, Paris, Seuil/Esprit, 1982. H. Urs von Balthasar, La Théologie de l'histoire (Theologie der Geschichte), trad. fr. R. Givord, Paris, Fayard, 1970.

Les deux sources de la morale et de la religion de Bergson (Anthony Feneuil, 12h). Étude suivie du dernier grand livre de Henri Bergson.

Ouvrage à se procurer avant le cours : Henri Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion, Paris, PUF, 2008 »

Première année de Master (M1) - Semestre 2